Pâtes artisanales Astorino Il y a 8 produits.

Résultats 1 - 8 sur 8.
Résultats 1 - 8 sur 8.
Pâtes artisanales Astorino

Envie de déguster des pâtes artisanales italiennes ? Découvrez les pâtes de la maison Astorino.

La maison Astorino a été fondée en 2002 en Calabre dans le but de produire des pâtes alliant tradition et innovation. Au fil des années Astorino s’est spécialisée dans la production de formats de pâtes régionaux tels que les maccheroncini, les strozza...

Envie de déguster des pâtes artisanales italiennes ? Découvrez les pâtes de la maison Astorino.

La maison Astorino a été fondée en 2002 en Calabre dans le but de produire des pâtes alliant tradition et innovation. Au fil des années Astorino s’est spécialisée dans la production de formats de pâtes régionaux tels que les maccheroncini, les strozzapreti, les trofie, les orecchiette et les covatelli. Aujourd’hui les pâtes Astorino sont implantées en Calabre et dans les meilleures épiceries fines spécialisées en Italie.

Les deux mots d’ordre de la maison Astorino : qualité des matières premières et respect de l’environnement.

La maison Astorino a choisi de se développer autour d’une sélection minutieuse de ses matières premières. Le blé utilisé pour la production des pâtes artisanales est un blé dur de variété ancienne appelé Senatore Capelli. Bien loin des standards des blés à forte productivité utilisés par de nombreux fabricants de pâtes, le Senatore Capelli permet d’obtenir des pâtes avec des caractéristiques organoleptiques et protéiques exceptionnelles.

Depuis 2012, Astorino développe également une politique de respect de l’environnement. C’est dans ce but que des systèmes photovoltaïques ont été installés pour répondre aux besoins en énergie liés à la fabrication de pâtes. L’installation des panneaux solaires thermiques a permis de réduire considérablement les émissions de CO2. De plus, la politique de la maison Astorino vise à développer les productions de blé dans la région pour arriver à terme à une production de pâtes en circuit court et limiter ainsi les émissions de CO2 relatives au transport des matières premières. 

Détails